Lorient Bleu Marine


Le budget et ses lacunes

Amortir les dépenses fastidieuses : la gare, le Péristyle (départ 13 millions – rendu 40 millions) pour un travail bâclé (le toit, les colonnes ciment coulé exct), parc Jules Ferry, le Triskell (un réseau mal adapté aux horaires, des bus vides), le parking de la place d’armes inondable.
Pourquoi travailler avec des entreprises qui ne respectent pas ni les délais, ni les tarifs et faire comme si rien, tout va bien. Je suis d’accord, d’avoir des sources d’énergie variées.
De façon a maintenir une concurrence vers le bas ;
Aucune idée pour attirer des entreprises vers nous.
Le problème des gens du voyage est malheureusement traité au cas par cas, et dans l’urgence. Alors qu’il y a des solutions.
-Autre point les subventions attribuées au théâtre sont énormes.
Il y a beaucoup plus urgent.
Bref il va falloir redessiner la ville.
Vivement 2020 

Christian Mouton

Retour en haut