Le mot de la majorité


Mobilisés pour le logement social

Sur le plan national, nous le savons, le logement social est sous tension, avec plus de 2 millions de personnes demandeuses d’un logement. Le territoire de Lorient Agglomération n’échappe pas à ce constat, enregistrant à cette date 5 700 demandeurs en attente d’un logement social, dont la majorité flèche Lorient comme premier choix d’habitat.
Pour y répondre, notre Ville et l’Agglomération sont engagés, aux côtés des bailleurs, dans un programme soutenu d’investissements pour construire, rénover, entretenir le patrimoine social, et bien sûr favoriser l’accession à la propriété. Ce qui nous anime ? La conviction que les organismes HLM constituent une bonne part de la solution à la crise du logement, aux besoins nouveaux de logement ou encore à l’accueil de nouveaux habitants.

Nos interventions s’inscrivent dans le Programme Local de l’Habitat, impulsé par Lorient Agglomération. Un cadre de référence qui permet des actions cohérentes, efficaces et bien réparties à l’échelle des 25 communes du territoire ; c’est aussi la garantie d’une offre équilibrée de logements sociaux, répondant à la diversité des besoins et aux évolutions des parcours résidentiels de la population, prenant en compte les situations différenciées des communes. 6.3 millions d’euros sont investis chaque année à ce titre, notamment en vue de la réalisation de 180 logements en accession abordable et de 300 logements locatifs sociaux.

Dans notre mobilisation, un maître-mot, l’adaptation. Nous devons par exemple faire face aux évolutions de société (familles monoparentales ou recomposées, colocation, travail à domicile, personnes âgées isolées…), en concevant des logements évolutifs, modulables, avec un ou des espaces partagés. De même, nous avons la responsabilité d’accroître de manière significative l’offre de petits logements (T1/T2), et dans une moindre mesure celle de grands logements ( T5 et plus). À Lorient, ce travail est à l’oeuvre à l’échelle de toute transformation urbaine : Péristyle, Bodélio, Bois-du-Château, Kervénanec nord.

Mais notre rôle auprès des opérateurs du logement social ne s’arrête pas là. Nous avons à coeur, en lien avec les bailleurs, d’accompagner les demandeurs dans leurs démarches, avec une attention renforcée aux plus fragiles et précaires. Une politique de proximité qui vise à  mettre en adéquation le plus finement possible les souhaits des demandeurs et notre offre d’habiter. Une mobilisation qui profite aux habitants, aux bailleurs, au territoire : plus de fluidité dans l’instruction des demandes, une meilleure prise en compte des attentes des locataires, un accès aux droits renforcé et une contribution à la dynamique démographique !

Retour en haut