Le mot de la majorité


Notre engagement pour l’égalité des chances

Depuis quelques mois, certains de nos concitoyens expriment leur colère profonde face à la brutalité des inégalités et leur souhait de prendre part aux politiques les concernant. La construction d’une société, basée sur la solidarité et la justice sociale, fait plus que nécessité. Depuis plusieurs années, c’est tout le sens de notre engagement : offrir les mêmes chances de
réussite et d’épanouissement à chacun, quel que soit son lieu de résidence. Il se concrétise dans notre politique de la ville, notre contrat de ville et le programme de renouvellement urbain, élaborés avec l’Etat. Derrière ces terminologies, il y a notre plan d’actions concrètes, des moyens exceptionnels, des mesures fortes pour répondre au mieux aux besoins des Lorientais concentrant le plus de difficultés. 
Au coeur de cette démarche, les habitants, qui sont associés en permanence aux décisions et solutions envisagées. Car ils sont les premiers experts de leur quotidien et regorgent de talents… Nous les réunissons, par exemple, dans les conseils citoyens, mais aussi lors de marches exploratoires de femmes, dont la dernière organisée à Bois-du-Château. Une soixante de préconisations utiles à la vie de tout le quartier en est ressortie. À travers ces formules participatives, nous nous posons en effet la question importante de la place des femmes dans l’espace
public. Une préoccupation qui nous a aussi conduits, sur ce même quartier, à accompagner le projet « Où sont les femmes ».
Dans cette mobilisation pour l’émancipation, la jeunesse tient un rang majeur. Nous facilitons son insertion professionnelle, luttons contre les ruptures, donnons corps à quelques-unes de ses aspirations profondes. Concrètement, ce sont des actions aussi variées que l’aide aux devoirs, les coopératives jeunesse, le dispositif « argent de poche » ou encore le vote de la gratuité de nos médiathèques.
Nous transformons en profondeur leurs lieux de vie, à l’image du renouvellement urbain du Bois-du-Château. Le premier signal vient d’en être donné avec la démolition d’un immeuble et l’ouverture de notre maison de projet ; un projet humain ambitieux, de long terme, pour ramener de la mixité sociale, repenser le cadre de vie des habitants, consolider l’activité économique et les services publics. Il s’accompagne d’interventions plus courantes, menées par les bailleurs sociaux, pour améliorer la tranquillité de chacun, l’entretien du patrimoine ou
favoriser le lien social.
Tracer des perspectives d’avenir, révéler les potentiels, entretenir les valeurs républicaines, telle est la raison d’être de notre politique. Face aux pourvoyeurs de désarroi, et parce qu’il reste à accomplir, nous ne renoncerons pas à cette mission. Nos temps bousculés en renforcent l’urgence !

Retour en haut