Le mot de la majorité


Lorient, coeur d’agglomération

Dans le centre-ville de Lorient, bat le coeur de l’agglomération. Un coeur actif, qui se renouvelle, tire parti de ses points de force : 3e place commerciale de Bretagne, 14 000 emplois concentrés, une diversité d’équipements générateurs de flux. C’est un coeur rayonnant et généreux, quand il s’agit d’accueillir de plus en plus d’animations et de festivités, à l’image de la programmation estivale Nous y jouons la carte d’évènements éclectiques, populaires, qui font la vitalité et l’attractivité de Lorient et de son bassin de vie. Nous y affirmons une vision globale pour faire émerger tout le territoire comme destination touristique, culturelle, cadre de vie privilégié, lieu d’études et d’implantations des entreprises ou encore laboratoires d’innovation.

En nous engageant dans l’action « coeur de ville », nous poursuivons le même dessein, positif : valoriser le commerce, embellir le paysage urbain, faciliter les déplacements, améliorer l’habitat. Dans cette dernière stratégie, une volonté marquée : étoffer notre coeur de ville, lui donner tout le souffle nécessaire. C’est le sens de nos aménagements urbains qui, de la gare au Péristyle, dessinent un nouveau centre-ville, étendu, à l’accessibilité et au potentiel commercial renforcés. Ces projets recomposent la physionomie de Lorient, recréent des espaces publics, améliorent encore la qualité de vie. Reliés au centre-ville, ils en repoussent les limites, à l’image du parc Jules Ferry qui se livrera progressivement jusqu’à la fin de l’année à de multiples usages, ou de l’Enclos du port qui s’ouvre à de nouveaux habitants. 

Assumer cette centralité, c’est aussi garantir une diversité d’habitat, permettre à chacun de se loger quels que soient ses besoins et moyens, à l’exemple des futurs logements de Lorient Odyssée. Attirer de nouveau les familles, créer des lieux de vie, de travail, de détente, agréables, tel est encore le défi du quartier de Bodélio, dont nous poursuivons le renouveau ; un site
à l’esprit singulier qui est appelé à conforter notre coeur d’agglomération, à se connecter au quartier de la gare, au centre-ville et au pôle universitaire. Les travaux de démolition de l’ancien hôpital désormais achevés, nous allons adopter les orientations d’aménagement du lieu, et lancer la concertation indispensable à l’information des Lorientais. L’occasion pour nous de préserver, outre la mémoire des lieux, la place de la nature en ville, grâce à un grand parc taillé pour les 7 hectares du site. 

À travers cette dynamique et ce changement d’échelle, la ville se transforme, s’adapte aux usages de son époque et conquiert sa pleine dimension régionale. Elle forge son tempérament, affirme son identité : quand on a du coeur, on le partage.

Retour en haut