À gauche, l'union citoyenne, solidaire et écologiste


Vers un renouveau démocratique

Défiance, voire colère caractérisent les rapports de nombreux citoyens à l’égard de la politique. Les promesses non tenues, les revirements, « les affaires » expliquent cette deshérence.
Cette crise de la démocratie affecte aussi l’échelon communal, pourtant le plus proche des citoyens. A Lorient, la gouvernance est certainement honnête mais trop peu démocratique. Elle est plus orientée par la volonté de son maintien en place que par le service de l’intérêt général. C’est le travers des pouvoirs installés depuis trop longtemps et cette majorité n’y échappe malheureusement pas.
Seul un renouveau démocratique dans le pilotage des institutions et de la politique peut inverser la tendance. De nombreux leviers existent : information et transparence sur les critères de choix : savez-vous, par exemple, sur quels critères sont attribués les places de crèche ou les logements ? Mise en place de conseils de quartiers ou de commissions extra-municipales : quel devenir  pour Bodélio ? Lien avec les associations : quel meilleur creuset à la démocratie que ces bénévoles qui s’investissent pour améliorer le quotidien de leur territoire...Sur le plan des modalités,  innovons avec l’outil numérique permet de formidablement déployer l’information et l’interactivité. Explorons les voies du tirage au sort dans les instances représentatives.... Pas très loin de chez nous, le budget participatif permet aux citoyens d’élaborer, réaliser des projets autonomes. La démocratie mérite mieux qu’une tranquille somnolence. Elle est joyeuse, enthousiamante, dynamique. Qu’attendons nous pour la faire vivre ?

messagerie

Retour en haut