À gauche, l'union citoyenne, solidaire et écologiste


Le vélo pour la transition écologique

Le vélo, un mode de déplacement qui a beaucoup d’avantages :

  • Santé : une activité physique pour être en meilleure santé.
  • Pollution : le cycliste a pour avantage de pouvoir choisir sa route et ainsi éviter les grands axes pollués.
  • Qualité de vie : il va où et quand il veut, il peut s’arrêter en route s’il en a envie.
  • Rapidité : sur des distances inférieures à 6 km, le vélo est le plus rapide toutes catégories confondues, et ces trajets représentent la majorité des déplacements urbains.
  • Efficace : Les cyclistes urbains ne sont pas obligés d’avoir une condition physique parfaite.
  • Coût : pour les déplacements jusqu’à 6 km le vélo est moins cher pour le pratiquant mais aussi pour la commune qui construit les infrastructures.

Le vélo en ville présente aussi des avantages pour la collectivité qui doit investir dans les infrastructures. La pratique du vélo dépend notamment de la qualité du réseau cyclable. Les moins aguerris ou les plus attentifs à leur sécurité n’adopteront le vélo en ville que si les aménagements sont réellement sécurisants (pistes séparées des voitures) et nombreux.
La mise à disposition de stationnements sécurisés, des continuités cyclables assurées sont des conditions que la collectivité peut satisfaire à des conditions économiques tout à fait raisonnables.
Notre intérêt est de favoriser l’usage du vélo sans qu’il soit besoin de brimer les autres modes de déplacements qui sont complémentaires.

Paul Cornic (messagerie)

Retour en haut