Magnolia


 ‘’ Le magnolia’’ : prince des jardins nantais

Le magnolia fut baptisé en l’honneur de Pierre Magnol, directeur du jardin des plantes de Montpellier. En 1711, le ‘’Saint Michel’’ débarque à Paimboeuf de nouveaux végétaux en provenance de Louisiane. L’un des arbustes, identifié à l’époque sous le nom de ‘’laurier tulipier’’ est remarqué par le maire de Nantes pour son superbe feuillage persistant : il est malgré tout jugé trop fragile pour supporter nos hivers locaux et est installé dans l’orangerie du château de la Maillardière. Il y reste alors vingt ans et se contente de végéter au point qu’ordre est donné de le détruire. L’épouse du jardinier s’oppose à cette condamnation et plante le rescapé au pied d’une futaie abritée des vents froids. L’arbuste prospère et quelques années plus tard produit ses  premières fleurs. C’est le début de la célébrité pour le magnolia et ses immenses fleurs délicatement parfumées.

 

Retour en haut