Liquidambar styraciflua


copalme d’Amérique : l’ambre d’outre-Atlantique

Le copalme d’Amérique puise ses origines sur les berges du fleuve Mississippi. Il est introduit en Europe au 19e siècle pour la beauté de son feuillage qui, l’automne venant, s’enflamme de nuances rouge-feu, cuivre et or, et parfois même rose mêlée de noir. Souvent confondu avec l’érable, il est cependant reconnaissable à ses feuilles alternées et à ses fruits en forme de petites boules hérissées bien différentes des fameux ‘’hélicoptères’’. De son tronc s’écoule le styrax, une résine aux reflets ambrés et au parfum de cannelle qui lui a valu son liquidambar ‘’ambre liquide’’. Les indiens Cherokees brumaient cette résine comme encens ou la mâchaient pour ses propriétés médicinales donnant ainsi naissance à l’ancêtre du chewing-gum !

 

Retour en haut