Lutte contre les nuisibles


La présence du frelon asiatique sur Lorient comme sur le territoire national nécessite une vigilance accrue. 

Vous pensez avoir un nid de frelons asiatiques chez vous, contactez le service d'Hygiène et de Santé au 02 97 35 32 62

Plus d'informations sur les frelons asiatiques

La  désinsectisation de la voie et des bâtiments publics sont réalisées très régulièrement par le service communal d'Hygiène et de Santé. En cas d'invasion par des insectes (puces, cafards, blattes, punaises de lit,...) dans les locaux privés vous pouvez faire appel à une société de désinsectisation, ou désinsectiser vous-même avec des produits vendus dans le commerce.

Les punaises de lit sont en recrudescence dans nos villes. La Ville de Paris a édité un dépliant qui donne des conseils pour repérer et lutter contre l'infestation, et pour prévenir les récidives ! Lien ci-dessous

Les abeilles ne sont pas des nuisibles. Elles contribuent à la pollinisation des espèces végétales et doivent être protégées. Plus d'infos sur les abeilles

Des conseils peuvent vous être donnés au 02 97 35 32 62.

Punaises de lit

La dératisation de la voie et des bâtiments publics est réalisée par le service communal d'Hygiène et de Santé. Si vous avez des rongeurs chez vous, contactez le service au 02 97 32 32 62 pour avoir des conseils. Des pièges et appâts empoisonnés sont vendus dans le commerce.

Pensez aussi à ne pas entreposer de fruits et légumes dans des endroits facilement accessibles des rongeurs (caves, garages, remises) qui sont un garde-manger commode !

Le goéland

Le goéland est une espèce protégée, seule la limitation des naissances est autorisée par le ministère de l'écologie. Les goélands étant responsables de nombreuses nuisances sur certains quartiers, une campagne annuelle de stérilisation des oeufs de goélands argentés est menée tous les ans depuis 2002, et rendue possible par une dérogation préfectorale accordée à Lorient. Ces campagnes visent à ramener les animaux en bord de côte, qui est leur habitat naturel, et à les dissuader de s'installer plus avant dans les terres et dans les quartiers d'habitation. 

En application du règlement sanitaire départemental, il est formellement interdit de nourrir tout animal sauvage (oiseaux, chiens, chats....). Articles 26 et 120 du Règlement sanitaire départemental.

Retour en haut