Concertation - Réaménagement de l'avenue de la Marne


Entre les halles de Merville et la rue de Carnel, l’avenue de la Marne est un axe très fréquenté.
Les projets de réaménagement sont soumis au choix des Lorientais.

Cliquez ici pour voter pour l'une ou l'autre des propositions de réaménagement de l'avenue de la Marne

L’avenue de la Marne, certains y habitent, d’autres s’y arrêtent souvent, pour déposer les enfants à l’école, pour un rendez-vous médical… Et parfois, on ne fait qu'y passer, pour rejoindre le secteur de Keroman par exemple. Un axe stratégique à bien des égards, c’est pourquoi l’avenue a été intégrée dans un programme général d’amélioration des liaisons vers le centre-ville. Depuis le début de l’année, des ateliers de concertation ont été organisés avec les riverains et des représentants d’équipements situés sur l’avenue. En mai, des visites sur place, proposées par petits groupes, ont également permis de situer concrètement les aménagements éventuels et d’en discuter.

Consultation

Cet axe nécessite de recueillir l’avis du plus grand nombre. Une consultation est donc mise en place du 3 juin au 2 juillet, avec deux hypothèses.

  • Hypothèse 1 : réfection/rénovation

L’organisation des voies resterait identique à ce qui existe à l’heure actuelle.
Le projet consiste à rénover les réseaux d'assainissement et à engager une réfection des trottoirs et de la chaussée, en sécurisant les passages piétons ainsi que les allées circulables au droit des écoles.
Le programme de végétalisation se limite à une replantation à l'identique des tilleuls devant être abattus, un diagnostic sanitaire réalisé faisant état de fragilités (30 replantations dans un premier temps, l’ensemble des arbres étant à renouveler à moyen terme).  Budget : 800 000 € (dont 400 000 € pour la rénovation des réseaux d’assainissement).

  • Hypothèse 2 : végétalisation à grande échelle

Le second projet réorganise totalement les mobilités en faveur des modes doux et propose un aménagement très paysager, pour un budget de 1,4 M€ (dont 400 000 € pour la rénovation des réseaux d’assainissement).
Les objectifs :

  • Embellir une entrée de ville : il s’agirait dans cette hypothèse de soigner particulièrement le réaménagement de cette entrée de ville, pour un fort impact esthétique. Une nouvelle composition paysagère, à l’ambiance fleurie et maritime, serait agrémentée de revêtements de sol de qualité qui viendraient redessiner visage de l’avenue.

  • Poursuivre la reconquête végétale et réduire l’artificialisation des sols : la surface dédiée aux espaces verts serait multipliée par vingt : de 100 m² aujourd’hui à 2000 m² avec l’hypothèse 2. Une attention particulière sera portée à l’essor de la biodiversité, avec un choix d’essences variées (arbres, arbustes, graminées…). Comme dans l’hypothèse 1, des mesures d’abattage devront être engagées à la suite du diagnostic sanitaire. Les nouvelles plantations seront achevées à l’automne 2022. Le taux de minéralisation de l’avenue serait ainsi diminué d’un tiers. Ces espaces verts servent également à récupérer l’eau de ruissellement pour limiter les inondations

  • Créer de nouvelles pistes cyclables et favoriser les piétons : l’organisation des voies est modifiée dans cette hypothèse. Les itinéraires dédiés aux cyclistes et aux piétons seraient généreux et clairement identifiés, avec création d’une piste cyclable sécurisée et séparée du piéton. Priorité sera donnée aux cyclistes au carrefour, avec un marquage au sol spécifique. Il s’agit d’encourager les pratiques de la marche à pieds et du deux-roues, en libérant davantage d’espaces sur les trottoirs : le stationnement serait reporté le long de la chaussée. Des plateaux piétons seraient créés devant les deux écoles.

Dans les deux hypothèses, le projet vise à améliorer la sécurité de tous les usagers, à faciliter le stationnement des parents d’élèves par la création de zones "dépose-minute".

Calendrier

Les premières interventions sur les réseaux d’eaux pluviales et eaux usées à remplacer sont prévues pour mi-octobre.
Les travaux de voirie se poursuivront jusqu’à mai 2022. Toutes les mesures seront prises pour limiter les nuisances pendant les opérations.
Un planning précis faisant apparaître les phases du chantier avec déviations ponctuelles sera communiqué aux habitants quelques semaines avant les travaux.

Retour en haut