Jumelages


12 mai 1974 : signature de la charte à Galway - 9 août 1975 : signature de la charte à Lorient

La culture celte commune a fortement contribué à l'épanouissement de ce jumelage. L'amitié profonde unit la population.

Dans le secteur universitaire, un accord de coopération a été signé et l'université de Bretagne sud (UBS) accueille régulièrement des étudiants et des lecteurs de Galway. Des étudiants d'anglais de l'UBS passionnés de théâtre ont créé un échange avec leurs homologues de Galway. C'est l'occasion de présenter leur pièce dans la langue du partenaire.

En 2012, les villes de  Lorient et Galway ont accueilli chacune la Volvo Ocean Race avec une course de Lorient à Galway en dernière étape. Pour le 40e anniversaire du jumelage en 2015, une forte délégation s’était rendue à Galway dont onze acteurs étudiants lorientais, pour y représenter en anglais la pièce de théâtre Alice in Wonderland.

En 2018, la ville de Lorient accueille à l’occasion de la St Patrick une délégation de danseurs et de musiciens de Galway.

Une association est née en 2018 à Lorient pour valoriser les activités entre les deux villes. Association Lorient - Galway, siège au pub The Galway Inn, 18 rue de Belgique.

Le 8 mai 1963 : signature de la charte à Ludwigshafen et 29 mai 1963 : signature de la charte à Lorient   Les maires signataires en 63 : Monsieur Kluber, maire de Ludwigshafen et Louis Glotin, maire de Lorient  

Le jumelage Lorient – Ludwigshafen est l’un des plus anciens jumelages franco-allemands. Il est aussi connu comme le plus actif. Chaque année en effet, une quarantaine d’échanges ont lieu permettant à une population de plus en plus large de se rencontrer. 

Les secteurs concernés par le jumelage sont très divers : échanges scolaires, rencontres de jeunes, échanges professionnels, culturels, artistiques, touristiques et sportifs. Chaque année en décembre des Lorientais âgés de 10 à 12 ans découvrent "Noël à Ludwigshafen ». Des stages et  jobs d’été sont également proposés à de jeunes Lorientais et à des jeunes de Ludwigshafen pour se perfectionner dans la langue du partenaire et découvrir par la même occasion le milieu professionnel. 

Les centres de secours de Ludwigshafen et de Lorient procèdent à des échanges et accueils d'étudiants en perspective pour se former aux techniques des risques industriels.

Voir le blog de l’association franco-allemande de Ludwigshafen

La Ville de Lorient a d’abord été jumelée avec Bebington, laquelle s’est trouvée quelques années plus tard dans le district du Wirral. Le jumelage Lorient - Bebington est donc devenu Lorient - Le Wirral.  

Lorient Bebington : 29 juin 1957 : signature de la charte à Lorient et 15 mai 1958 : signature de la charte à Bebington. Les maires signataires en 57 et 58 : Mme E. Williams, maire de Bebington et Jean Le Coutaller, maire de Lorient.  

Lorient-Le Wirral : 19 mai 1975 : signature de la charte au Wirral et 9 août 1975 : signature de la charte à Lorient. Les maires signataires en 75 : Monsieur Fox, maire du Wirral et Jean Lagarde, maire de Lorient  

44 communes font partie du district du Wirral, dont Wallasey, Bebington, Birkenhead.  

24 juin 1974 : signature de la charte à Ventspils - 28 octobre 1975 : signature de la charte à Lorient

Les maires signataires en 74 et 75 : Messieurs Valivaïko et Marnauza, maires de Ventspils et Jean Lagarde, maire de Lorient

Depuis sa naissance, le jumelage Lorient - Ventspils, s’est diversifié dans différents domaines. En 1993 ont débuté les contacts entre les médecins du Centre hospitalier Bretagne Sud et de l'hôpital de Ventspils.

Aujourd'hui la situation économique de Ventspils a profondément changé, la ville étant devenue le premier port pétrolier de la Baltique et Ventspils dispose d'un hôpital neuf. Il ne s'agit donc plus de leur témoigner de la solidarité, mais d'établir une nouvelle forme de coopération.

Lors de la 9e rencontre « européenne en droit et traduction » organisée par l’Université de Bretagne Sud en février 2018, un groupe d’étudiants et des enseignants de l’école supérieure de Ventspils étaient présents à Lorient.

22 janvier 1983 : signature de la charte à Lorient - 19 février 1983 : signature de la charte à Vigo

Les maires signataires en 1983 : Soto Perez, maire de Vigo et Jean-Yves Le Drian, maire de Lorient

Les racines celtes communes sont à l'origine du jumelage de ces deux ports.

En 1998, des négociations entre l'université de Vigo et l'université de Bretagne Sud ont abouti à la signature d'un accord de coopération. Depuis, les universités accueillent régulièrement des étudiants de l'université partenaire dans le cadre des programmes Erasmus+  ou des rencontres européennes en droit et traduction.

En 2015 et 2016, des élèves du Lycée Marie Le Franc se sont rendus à Vigo pour un déplacement pédagogique, riche en découvertes, autant sur la culture que sur les rencontres avec des élèves d’un établissement éducatif local. Ces voyages s’accompagnent pour certains élèves de stages de découverte dans des commerces de Vigo.

Le Gaelic Athlétic club, club de foot gaélique de Lorient, entretient également un partenariat avec son homologue de Vigo. 

13 juin 1997 : signature d'une charte d'amitié à Lorient.

Les maires signataires en 97 : Miroslav Benes, maire de Ceske Budejovice et Jean-Yves Le Drian, maire de Lorient

Le plus jeune jumelage est celui avec la ville tchèque České Budějovice, avec laquelle la Ville de Lorient a signé un protocole d'amitié en 1997. Les relations entre les deux villes ont pour fondement une amitié de plus de quarante ans entre des Lorientais et des habitants de České Budějovice.

La Révolution de velours de 1989 - 1990, a permis de déboucher sur la recherche de relations durables. A l'origine de ces contacts, l'association Bretagne-Bohême. Le volet touristique est venu s'ajouter aux échanges scolaires, puis les relations se sont étendues aux centres de rééducation et de réadaptation fonctionnelle de Kerpape et Arpida de České Budějovice.

L’Alliance française a été officiellement créée à České Budějovice en juin 2004. Elle organise chaque année des journées françaises intitulées  « Bonjour České Budějovice ».  Lorient y est  représentée par une délégation composée d’élus, d’artistes et de personnalités représentatives de notre culture locale.

Retour en haut