Open data

Open data... la ville partage ses données numériques

Actus-AssoActus-EcoActus-Pratique

Partager les données numériques publiques pour favoriser la connaissance et la réutilisation : c’est la démarche « open data » dans laquelle s’engage la Ville de Lorient. Pour une première approche, voici ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Il s’agit tout simplement des différentes données que produisent ou recueillent les administrations. Une donnée est une information publique brute : la localisation d’un arceau-vélo, le nom d’une voie, la liste des associations…

Dans tous les domaines de l’action publique, la Ville dispose de nombreuses données liées au territoire. Elle en exploite une partie pour proposer des cartes  interactives sur lorient.bzh, ou pour établir des statistiques qui servent d’appui à la conduite de l’action publique. 

L’open data, ça change quoi ?
L’open data est la démarche qui consiste à rendre accessibles les données numériques, à les « ouvrir » au grand public, de manière libre et gratuite. Attention, on parle bien de données publiques, car certaines sont protégées : les données à caractère personnel ou celles relevant de la sécurité publique, par exemple, doivent rester privées comme l’exige la loi. Mais pour ce qui est des données publiques et disponibles, les administrations sont incitées à les partager pour de nombreuses raisons. Elles intéressent les citoyens, les universitaires, les associations ; elles stimulent l’innovation, favorisent la connaissance du territoire et améliorent la qualité du service rendu aux usagers…

Précisons également que l’open data présente l’avantage, pour les développeurs en informatique, d’offrir des données « exploitables » qui permettront d’être intégrées et exportées vers diverses applications, dans une logique de réutilisation.

Que partage la Ville de Lorient et comment consulter les jeux de données ?
Rendez-vous sur www.lorient.bzh/opendata

Retour en haut